Les défits du 21e siècle : moderniser et dépolluer les espaces et les lieux de vie

Etre dans l'air du temps, c'est recycler plutôt que de jeter, c'est restructurer plutôt que de démolir.

Transformation de la Tour Litwin de Jean de Mailly par un Hotel Mama Shelter
© Alexandre Piérart de l'Agence SUPREM ARCHITECTURES - Le nouvel Hotel Mama Shelter en travaux

Cité dans l'article du Figaro du 4 mars 2020, le Groupe Elysées Monceau réalise la première opération de restructuration et de changement d'affectation de sa Tour Litwin d'origine. Profitant d'un emplacement idéal avec vue sur la Seine et Paris, le 10 rue Jean Jaurès dans le quartier Bellini à Puteaux, se transforme actuellement en un nouvel hotel Mama Shelter qui ouvrira ses portes cette année.
La Défense, premier quartier d'affaires d'Europe, se ré-invente une nouvelle histoire avec son passé.

À l'origine, la tour Litwin construite à la fin des années 60 par l’architecte Jean de Mailly développe 8 000 m², dont 1 000 m² de commerces et 7 000 m² de bureaux et compte 130 parkings en sous-sol.

Transformation de la Tour Litwin de Jean de Mailly par un Hotel Mama Shelter
© Groupe Elysées Monceau


Après une restructuration lourde et une surélévation de 2 niveaux, le nouvel hôtel Mama Shelter ouvrira ses portes cette année, comprenant 211 chambres et 2 restaurants dont un en roof top.

Transformation de la Tour Litwin de Jean de Mailly par un Hotel Mama Shelter
© Cabinet d'Architectes SUPREM ARCHITECTURES et DGM


LA DÉFENSE EN QUELQUES DATES

De 1958 aux années 1970 : la première phase du centre d'affaires
En 1958, l'état créé l'EPAD, Etablissement public pour l'aménagement de la Défense, dont la principal fonction est de gérer, construire et dessiner ce nouveau quartier de l'ouest parisien. Deux constructions emblématiques vont naître, la tour Esso et la tour Nobel construites pour remplacer petit à petit les usines (liées à la mécanique et à l'automobile), les bidonvilles alentours et les quelques fermes encore présentes. Quant au CNIT, Centre des Nouvelles Industries et Technologies est inauguré en 1958 par le général de Gaulle à l'occasion de l'exposition Les Floralies. Les architectes Robert Camelot, Jean de Mailly et Bernard Zehrfuss, marquent là un tournant dans l'architecture de grande envergure. Les tours, dites de première génération, sont toutes d'un gabarit identique : une base de 42 mètres sur 24, limitées à une hauteur de 100 mètres et d'une surface de 30 000 m2.
Les années 70 marquent l'arrivée des tours de 2e génération et le plan de construction s'élargit pour permettre une expansion rapide de tours de plus de 100.000m2. La gare de la Défense est inaugurée, et la ligne du RER A est en pleine activité dès 1977.

Les années 1980 et 1990 : l'expansion du 1er centre d'affaires européen
Les tours de 3e génération voient leur apparition. Les architectes érigent des immeubles plus étroits et plus hauts cherchant à minimiser les coûts de production. Le CNIT est remodelé, et en 1991, l'architecte Jean Nouvel érige La Tour sans fin, le second gratte-ciel le plus haut du monde de 426 mètres.

Années 2000 à nos jours : La Défense, 1er quartier d'affaires d'Europe

Les principales sociétés installées sont la Société générale, Total, Aventis, Saint-Gobain.
Construction du haut plus haut gratte-ciel de France : la Tour First 231 mètres.

A partir de 2015 : modernisation du quartier d'affaires

Les axes majeurs :
Réaménagement des tours obsolètes ;
Autorisation de nouvelles constructions ;
Créer un ratio bureaux/logements ;
Faciliter la circulation entre les lieux d'habitation et les salariés de la Défense.

De nouveaux objectifs :
Construction de 150 000 m2 de bureaux supplémentaires dans le cadre des opérations de démolition/reconstruction ;
Construction de 300 000 m2 de bureaux dans le cadre d'opérations neuves ;
Réalisation de 100 000 m2 de logements.

Recevez notre Newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêt.