Optimisation Patrimoine Groupe Elysées Monceau & PERL

Parution IMMOWEEK le 17.10.2015

// Le Groupe Elysées Monceau, spécialisé dans l'optimisation des actifs et les opérations immobilières /

a réalisé, dans le quartier de la Convention-Vaugirard (15ème) un programme de développement portant sur un ensemble de huit immeubles résidentiels. Une optimisation de patrimoine qui a donné lieu à un montage complexe, avec un appel au dispositif d'Usufruit Locatif Social, en collaboration avec Perl.

Le responsable de l’Investissement et du Développement du groupe Élysées Monceau, Emmanuel de Dancourt et le directeur général de PERL, Laurent Mogno, reviennent sur cette opération.

Vous avez réalisé, conjointement, une opération, rue Olivier de Serres ("Carré Vaugirard"). Comment cela s’est-il déroulé ?

Emmanuel de Dancourt :
L'opération a été initiée en 2011, après le rachat d'une société anonyme familiale propriétaire d'un ensemble immobilier de 8 immeubles rue Olivier de Serres, quartier Convention-Vaugirard, dans le 15ème arrondissement, soit une surface de près de 10 000 m2 pour 265 lots. Il  s'agissait de bâtiments, en R+6 ou R+7, assez peu entretenus, constitués de petites surfaces (du studio au T2 principalement) qui comptaient encore quelques locataires sous loyer loi 48. Nous avons procédé à une importante rénovation extérieure et intérieure de cet ensemble : ravalement des façades et des parties communes, réfection des toits, aménagement végétal des alentours, construction d'un local vélo et d'un local poubelle, mais aussi passage au CPCU. De plus, certains appartements ont, eux aussi, été rénovés. Au total, 44 millions d'euros ont été investis et 3 millions d'euros de travaux. Nous avons, sur cette opération, fait le choix de destiner la moitié des logements au logement social, en cédant 131 lots en 3 tranches successives à la société Perl qui, elle, a procédé à la vente dans le cadre du dispositif d'usufruit locatif social.

La vente dans le cadre de ce type de montage (ULS) est-elle une démarche que vous souhaitez développer ?

Emmanuel de Dancourt :
C'est une première pour nous, mais il existe un potentiel important d'immeubles à travailler de cette manière à Paris. Nous avons consulté Perl sur la faisabilité de plusieurs opérations et pourrons tout à faire reconduire cette démarche. Les acteurs ont intégré ce mode d'action et la logique de concertation qui prévaut ici. Cette manière de procéder est intéressante et efficace, puisqu'elle a, non seulement permis d'apaiser les craintes des locataires de l'immeuble, mais aussi de travailler en bonne intelligence avec la Ville de Paris. De plus, la revente de logements compliqués (ceux régis par la loi de 48) a pu se faire facilement à ce que nous considérons comme un « bon prix ». Enfin, sur cette opération, le taux de rendement interne en quatre ans est élevé, puisqu'il se fixe à 30 %.

Article de Catherine Bocquet journaliste / Immoweek Logement.
Organisation de la rencontre par Anne-Sophie Pharès / Responsable Presse & Communication du Groupe ELysées Monceau.
17 Décembre 2015

Optimisation Patrimoine Groupe Elysées Monceau & PERL

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêt.